La East Side Gallery de Berlin

L’East Side Gallery regroupe les travaux de street art de 106 peintres sur un mur de Berlin long de plus d’1,3km. Situé entre le pont Oberbaum et la gare de l’Est (Ostbahnhof), ces fresques reflètent la victoire sur l’humanité. C’est l’expression d’un regroupement culturel et artistique qui avait poussé les artistes internationaux, à la chute du mur en 1989, à transformer la partie du mur auparavant inaccessible.

L’histoire de la L’East Side Gallery

Les visiteurs du monde entier viennent découvrir des fresques qui rappellent la détresse des allemands de 1989. Les peintures sont le reflet de cette ambivalence entre l’espoir et l’euphorie. L’espoir d’un futur tourné vers des nouvelles aspirations et vers un renouveau. Ce projet artistique est né spontanément. On peut d’ailleurs compter plus de 100 travaux. Hélas, après plus de 25 années depuis sa création, le mur a perdu la vivacité de ses couleurs vives d’antan.

Ce lieu emblématique a été classifié monument national. Les berlinois soutiennent de nos jours un projet pour que ce morceau du mur ne tombe pas dans l’oubli et font des démarches pour entamer des restaurations de celui-ci. En 1996, « l’Association East Side Gallery » s’était battu contre le projet de démolition du mur. Principalement composée d’artistes, l’association a réussi à protéger ce patrimoine culturel.

En parallèle, les membres de l’association, soutenu par leur président et peintre M. Kani Alavi, s’efforcent de faire de ce lieu un espace dédié à l’échange et au dialogue dans la ville de Berlin. Ils veulent rappeler le lien entre le passé et le présent : la division et la réunification. Un lieu où de nouvelles idées créatives peuvent naitre.
A ce jour, l’Est Side Gallery n’a reçu aucunes participations financières pour faire évoluer le projet de restauration des fresques. L’association n’a pu compter que le soutien de donateurs privés et indépendants.

Un lieu culturel en état d’alerte

Plus de 1000 mètres doivent encore être sauvés de la dégradation de la brique et l’effacement des couleurs. La pollution, les conditions atmosphériques et météorologiques ne sont, hélas, pas que les seules responsables du délabrement de l’Est Side Gallery. Le mur a fait l’objet de vol de fragments de briques.
Au début des années 2000, la société LOBA avait soutenu financièrement le projet de restauration de la fresque de Günther Schäfer, intitulée « Vaterland »(Patrie).
En parallèle, la Société de Güstrow en avait fait de même en se focalisant sur la peinture de Narenda K. Jain.

Ces initiatives avaient donné l’élan à la restauration de plus de 40 travaux de mai à juillet 2000. C’est, à ce jour, le plus beau chantier réalisé. L’association le doit grâce à l’aide de la Fédération allemande Verband der Lackindustrie.

Pour redonner vie à ce lieu mythique, des travaux importants de remise en état de la brique on été réalisés. Plusieurs étapes se sont succédées : l’élimination de la première couche de béton, la restauration du béton. Les apprentis de la Maler- und Lackiererinnung Berlin se sont également attaqués à la rouille des armatures en fers sortant du mur. Ces dernières ont été laquées.

Les artistes à l’origine des peintures pouvaient participés à ce projet. Dans tous les cas, la reconstruction des fresques a été faite selon les originaux.

Pour soutenir ce projet, la seule page web qui est autorisée à promouvoir cette initiative est la suivante : www.eastsidegallery.com.

La vision de l’East Side Gallery

Faire de ce lieu un espace de rencontre, d’enseignement et d’apprentissage pour des artistes du monde entier est né de l’ambition de deux étudiantes en architecture, Andrea Salge et Barbara Schulz. Ce projet est mené depuis 1999. Il propose une dimension intéressante car, au delà d’être un projet d’urbanisation, il met en avant la East Side Gallery comme centre d’attraction. Il est primordial de mettre l’accent sur cet aspect du projet et se focaliser sur ce type de concept pour le bienfondé d’opérations futures.

Pour soutenir l’association et participer à l’évolution du projet, vous pouvez écrire à l’adresse suivante :

Künstlerinitiative East Side Gallery e.V. 
c/o Kani Alavi
Friedrichstr. 206,
10969 Berlin, Allemagne.

Autrement, vous pouvez contacter les membres de l’association par Courrier électronique
e suivante : info@eastsidegallery.com
Pour rappel, cette initiative est à but non lucratif et à titre éducatif. C’est une initiative artistique de lutte pour la conservation de ce monument historique.

Photos de l’East side Gallery

East Side Gallery

mur berlin art

street mur berlin

visite histoire berlin

Les nouveautés pour votre visite à Berlin