Le parc de Treptow

De par son histoire récente, Berlin arbore une identité à deux facettes. La ville est à la fois résolument moderne, capitale d’un pays moteur en Europe, et témoin direct d’un temps révolu, héritage d’un destin particulier. Symbole de cette richesse, le parc de Treptow en plein cœur de la ville est autant un lieu de balade qu’un endroit dédié à la commémoration.

Un lieu pour flâner

Le parc de Treptow est situé, dans Berlin, au sein du plus à l’ouest des quartiers de l’est, à qui il donne d’ailleurs son nom. De fait il se trouve au milieu de la métropole, et y occupe une place d’importance de par sa notoriété. Il est avant tout un endroit prisé des promeneurs, touristes ou locaux. Il permet de s’extraire rapidement du paysage urbain avec sa verdure longeant les bords de la Spree, une rivière traversant Berlin. Autrefois elle s’élevait comme facteur de division, son tracé permettant de délimiter le découpage de la ville lors de sa partition après la Seconde Guerre Mondiale. Aujourd’hui elle attire et permet de se retrouver. Ce ne sont pas moins de quatre kilomètres qui sont accessibles au public pour les balades. Le Parc de Treptow honore ainsi la raison principale qui l’a vu naître voilà désormais plus d’un siècle, à savoir offrir une grande accessibilité des espaces verts pour la majorité de la population berlinoise. A la fin du 19ème siècle, les parcs étaient généralement un lieu où se faisait sentir les inégalités sociales. Treptow a été dès son origine ouvert à tous, offrant son panorama aussi aux classes les plus populaires.

Aujourd’hui le parc est organisé pour plaire à différents publics. Les amateurs de marche y trouvent leur intérêt. Mais il est aussi possible de se déplacer en bateau depuis l’Ile des Jeunes où se trouve une base nautique. Les enfants bénéficient d’une aire de jeu étendue autour d’un lac, qui fournit aussi un paysage agréable pour les couples. Et les esprits plus festifs y trouvent tout le long du parc du côté de la Spree des débits de boissons à l’ambiance champêtre. Le plus fameux est une brasserie dont la terrasse est tellement d’importance qu’elle a été surnommée le « jardin à bière ».

Treptow, ce bout d’histoire

Ces animations rendent le parc Treptower vivant et dynamique. Il est quand même tout autant notable dans le paysage urbain berlinois grâce à son patrimoine culturel. Il accueille deux monuments témoins de toute la centralité du parc dans la vie berlinoise.

Le premier date de la toute fin du 19ème siècle, et était l’attraction d’une exposition à Berlin au thème industriel un peu à la manière d’une tour Eiffel. Il s’agit d’un observatoire pour l’astronomie, dont la lunette avec ses plus de vingt mètres de long établissait à l’époque un record mondial. Cet observatoire nommé Archenhold est toujours en fonctionnement et accueille le public. C’est un centre culturel alliant des événementiels ponctuels à une disponibilité fixe de certains équipements. L’observatoire est ainsi le lieu d’expositions, lectures et autres conférences. Le toit courbé permet aussi des projections simulant un ciel étoilé, et l’on peut même profiter du télescope, dont les filtres permettent d’observer le soleil.

Le second monument abrité par le parc de Treptown est le mémorial soviétique. Au printemps 1945 les troupes de l’armée rouge issue de l’URSS combattent dans Berlin même pour faire chuter définitivement le IIIème Reich. Tournant du conflit, cette bataille de Berlon est à l’origine de la reddition allemande. Pour commémorer ce moment, l’URSS à la fin de la décennie 1950 a bâti un mémorial alors que cette partie de Berlin était sous sa responsabilité. Le mémorial est en deux parties. La première est une statue présentant un soldat soviétique avec une épée portant un enfant, les deux se tenant sur les débris d’une croix gammée cassée. La seconde est un cimetière, puisque la commémoration porte précisément sur le souvenir des soldats soviétiques morts lors de ces combats de Berlin.

Les nouveautés pour votre visite à Berlin