Les meilleurs endroits underground à Berlin

Berlin reste à ce jour une capitale européenne singulière. Outre les innombrables formes d’art librement exprimées partout, la ville compte pas mal de places pour bien manger et faire la fête. Bienvenue dans les antres de ville réunifiée !

Découvrir des expressions d’art libre de Kreuzberg

Kreuzberg

À Berlin, on ressent un sentiment de liberté que l’on retrouve partout. Cela commence par les graffitis que l’on retrouve sur les murs de la ville. Le Street Art atteint une forme jamais égalée. Les taggers ont su mettre en image leurs impressions sur les monuments du centre historique.

La prestation d’un guide francophone ouvre la voie sur les anecdotes qui rompent avec les versions officielles. Sinon, les amateurs de sensations fortes apprécieront la visite d’un bunker hanté de Berliner Gruselkbinett. Signe que les Allemands gardent ouverte une page douloureuse de leur histoire. Au lieu de tourner le dos au passé, ils ont décidé de le sublimer.

Une fois dans la ville, des quartiers multiculturels comme Prenzlauer sont absolument à voir. Les meilleurs burgers de la ville se préparent au Burgermeister, une ancienne latrine publique du quartier de Kreuzberg.

S’amuser dans une Berlin inédite

On trouve difficilement mieux que les salles de cinéma privé pour passer un bon début de soirée à Berlin. Cette option s’adresse surtout aux fans de culture puisqu’on y projette également des productions jamais vues ailleurs. Il faudra retenir que les soirées qui valent la peine commencent vraiment tard.

Le visage du Berlin Underground se découvre à partir de minuit. Avant, les touristes s’amusent encore. À moins de connaitre un bel endroit pour prendre un apéro, il faut trouver un bon programme pour rester éveillé. Une course de karting dans le haut d’un magasin figure parmi les options. Les ex-Berlinois de l’est ont un sens inouï de l’amusement.

Par-dessus les ballades en vélo dans des quartiers au passé lourd, des spectacles burlesques seront programmés pour bien doser les sensations. Certains audacieux préféreront peut-être le karaoké géant de Mauerpark.

Berlin Underground en fin d’après-midi sur l’East Side

Gallery East-Side

Il vaut mieux laisser de côté les programmes bien rodés des tours opérateurs. Pour mieux profiter de la ville, il faut se mélanger aux Berlinois sur l’East Side, un quartier entier connu pour ses ambiances parfois sulfureuses. Le Gallery East-Side, un bar de plage à l’ambiance reggae-roots, est tout à fait indiqué aux fins d’après-midi.

Sinon, Madame Claude, un bar à la décoration insolite reste un endroit à vivre au moins une fois. En effet, ce bar a la particularité d’avoir des meubles collés au plafond. On aura l’impression d’avoir la tête en bas. Dans la même lancée culturelle alternative, le Club Visionaer propose tout un programme. L’endroit improvise parfois des spectacles de slam ou des expositions rares.

De la techno pour finir les soirées berlinoises

Lorsqu’on a plus de 21 ans, les clubs berlinois laissent leurs portes ouvertes. Le prix des entrées est nettement en dessous de ceux pratiqués dans les autres capitales européennes, telles que Paris, par exemple. Si vous cherchez le must, Le KaterBlauest fait pour vous. Il prend ses racines dans des bâtiments datant du communiste.

Quelques vestiges du grand mur rendent encore l’endroit encore plus insolite. Après une soirée bien arrosée, il faudra tout de même se retenir pour ne pas sauter dans la Spree. Cela équivaut à se baigner dans la Seine. Si l’on y tient, il y a un endroit préparé pour ce grand moment de relâchement : le Badeschiff.

Même si la techno s’impose comme musique officielle des soirées berlinoises, d’autres alternatives plus glamours. Le White Trash, par exemple,est un restaurant chinois proposant des burgers dans une ambiance rock et country. C’est à Berlin et nul par ailleurs.

Les nouveautés pour votre visite à Berlin