Le Mauerpark de Berlin

Mauerpark

Le Mauerpark est un endroit apprécié des touristes étrangers, mais aussi des locaux, car il s’agit d’un lieu symbolique au point de vue historique, mais aussi d’un coin de verdure agréable pour se promener ou flâner. Il se trouve au centre du quartier de Prenzlauer Berg à Berlin, ayant été aménagé pour offrir aux habitants du quartier un large espace de verdure.

Histoire du parc

Au XIX° et début du XX°siècle il s’agissait de l’emplacement de la « Nordbahnhof », gare du Nord, dont il reste une partie de voie ferrée.
Mais le Mauerpark est surtout un lieu représentatif de l’époque de la Guerre Froide, au coeur de l’histoire de Berlin, et de l’Allemagne, voire de l’Europe entière, puisqu’un segment du mur de Berlin, séparant les fronts Est et Ouest de l’Europe après la seconde Guerre Mondiale, passait au milieu du parc. Ainsi, à l’image du pays tout entier, le mur séparait le parc en deux parties, chacune étant inaccessible pour l’autre, du 13 août 1961 au 9 novembre 1989. Rappelons que le « Mur de la honte », ou « rideau de fer » se traduit en Allemand par « Berliner Mauer », ce qui permet de comprendre le nom du parc, qui signifie : parc du Mur. Le Mur a été érigé par la République Démocratique Allemande (communiste) pour éviter les mouvements de population vers la République Fédérale d’Allemagne (capitaliste).
On peut voir une partie du Mur dans le parc, symbole d’une époque révolue.

La vie du parc

Aujourd’hui, le Mauerpark est un lieu de villégiature privilégié pour une promenade en famille, un moment au calme dans la verdure, ou encore pour profiter des attractions hebdomadaires, le week-end.
En effet, tous les dimanches, un grand marché aux puces (« flohmarkt ») est dressé dans le parc, permettant aux habitués ou aux visiteurs ponctuels de profiter des commerçants qui s’y trouvent, mais aussi des diverses attractions concomitantes : jeux en bois pour les enfants ; musiciens et chanteurs; clowns, et autres artistes de rue, comme les graffeurs ou taggeurs. Une partie du Mur restant a été laissé libre d’usage pour ces derniers.
De plus, le parc permet à tous ceux qui le souhaitent de pratiquer des activités sportives : footing, basket ball, patins à roulettes…
Il est entouré de deux stades où s’entraînent des équipes locales.

Mauerpark balade park

Les animations festives

Le parc attire les jeunes berlinois qui s’y retrouvent dans la journée, mais aussi le soir, notamment pour fêter la « Walpurgisnacht » (nuit de Walpurgis), également appelée « fête des sorcières » le 30 avril. Il s’agit d’une fête païenne traditionnelle en Allemagne, qui est devenue le symbole de la fin de l’hiver.

Enfin, le dimanche, si la météo le permet, une session de karaoké se déroule, « Bearpit karaoké », depuis février 2009, au centre de l’amphithéâtre construit sur la colline qui surplombe le parc. Chaque passant est libre de s’y mêler ou pas, et la tradition veut que les chanteurs sur scène soient hués ou acclamés par la foule, selon leurs qualités vocales, à chaque manifestation.

La Mauerpark allie Histoire, sports, détente et loisirs.

Les nouveautés pour votre visite à Berlin